Newsletter Scientifique

icone

Restez au jus ! nouveau format de la newsletter scientifique de la filière jus&nectars

Tous les 2 mois, cette newsletter vous propose quelques zestes de science concernant les jus et nectars.
Au programme :
"ON S'TIENT AU JUS", avec l'analyse détaillée d’une publication scientifique récente.
Puis "ON S'CONCENTRE" en faisant un focus sur une thématique d’intérêt pour la filière, en extrayant les "jus’tes informations" (simplement les informations qui concernent les jus et nectars) de deux études sélectionnées pour leur qualité et leur pertinence et en diffusant la "science en goutte-à-goutte" avec cinq articles résumés en une phrase.

newsletter

Restez au jus ! #3 | juillet-août 2020

Au sommaire...

ON S'TIENT AU JUS
La consommation de fruits et légumes (dont jus) est associée à une réduction de la pression sanguine et du risque d’hypertension : résultats d’une large étude sur des hommes français et irlandais
Elsahory et al., 2020

ON S'CONCENTRE | Les jus de fruits et le risque de cancer
> Les "jus’tes" informations de deux études
Les polyphénols des jus de grenade permettent de diminuer la réponse glycémique du repas chez des adultes sains lors d’un essai randomisé contrôlé
Kerimi et al., 2017
Les enfants et adultes américains consommateurs de jus d’orange présentent une meilleure qualité de l’alimentation et des apports plus élevés en flavonones que les non-consommateurs
Maillot et al., 2020
> la science en goutte-à-goutte

TÉLÉCHARGEZ LA NEWSLETTER SCIENTIFIQUE | RESTEZ AU JUS! #3 (pdf, 0,32 Mo) >
newsletter

Restez au jus ! #2 | mai-juin 2020

Au sommaire...

ON S'TIENT AU JUS
Une consommation raisonnée de jus de fruits 100% n’a pas d’effet adverse sur certains paramètres du profil lipidique d’adultes états-uniens
Haslam et al., 2020

ON S'CONCENTRE | Les jus de fruits et le risque de cancer
> Les "jus’tes" informations de deux études
La consommation de boissons sucrées et de jus de fruits est positivement associée au risque de cancers dans une large cohorte d’adultes français
Chazelas et al., 2019
La consommation de jus et nectars serait associée à une diminution modeste du risque de cancer du pancréas dans une large cohorte d’adultes européens
Navarrete-Muñoz et al., 2016
> la science en goutte-à-goutte

TÉLÉCHARGEZ LA NEWSLETTER SCIENTIFIQUE | RESTEZ AU JUS! #2 (pdf, 0,80 Mo) >
newsletter

Restez au jus ! #1 | mars-avril 2020

Au sommaire...

ON S'TIENT AU JUS
La consommation de pur jus de fruits n’est pas associée à la survenue de diabète de type 2: résultats d’un suivi de plus 36 000 adultes néerlandais pendant 15 ans
Scheffers et al., 2020

ON S'CONCENTRE | Les jus de fruits et la santé bucco-dentaire
> Les "jus’tes" informations de deux études
La consommation de jus de fruits, à l’inverse de celle de sodas, chez des adolescents belges ne favorise pas l’érosion dentaire
Marro et al., 2018
A l’inverse d’études in vitro, des études d’observation chez les enfants ou d’intervention chez l’adulte ne montrent pas de relation entre consommation de jus et caries ou érosion dentaire
Liska et al., 2019
> la science en goutte-à-goutte

TÉLÉCHARGEZ LA NEWSLETTER SCIENTIFIQUE | RESTEZ AU JUS! #1 (pdf, 0,78 Mo) >