Actualité

[AntiGaspi] Consommation de jus et nectars : c’est idéal avant la date et c’est encore bon après

Parce que nous avons la volonté de vous aider à toujours mieux consommer nos produits et de nous inscrire dans la dynamique vertueuse de l’anti-gaspi, nous avons souhaité vous donner des informations claires sur la date indiquée sur les jus et nectars.
En cette Journée Nationale de Lutte contre le Gaspillage Alimentaire, cela prend tout son sens !

10 actu octobre 2020 AntiGaspi
  • Les jus de fruits et nectars : des produits « à consommer de préférence avant le … ».
  • Sur chaque emballage de jus ou nectars acheté en magasin, une date est indiquée.
    Il s’agit d’une date de durabilité minimale (DDM) et non d’une date limite de consommation (DLC).
    Cette DDM est accompagnée d’une mention type « à consommer de préférence avant le… », « à consommer de préférence avant fin… ». Cela signifie que jusqu’à la date indiquée, le jus ou le nectar conservera ses qualités (organoleptiques, physiques, nutritionnelles…) de façon optimale, dans des conditions de conservation appropriées.

    Ainsi, le jus ou le nectar reste parfaitement consommable après la date indiquée, sous réserve de bonnes conditions de stockage.


  • Pas de risque pour le consommateur en cas d’une consommation après la date
  • Dès lors que l’emballage est intègre et non abîmé, la consommation d’un jus ou d’un nectar dont la DDM est dépassée ne présente pas de risque pour le consommateur.
    Le respect des bonnes conditions de stockage (température, lumière, humidité) à domicile est donc clé ! Tout est indiqué sur l’emballage pour vous permettre de conserver au mieux vos produits et ainsi préserver leurs qualités originelles.

    Si l’emballage est abîmé, qu’il apparaît gonflé, que l’étanchéité ne semble pas avoir été assurée, et qu’à l’ouverture, l’aspect et/ou l’odeur du jus ou du nectar pose question, c’est que les conditions de stockage conseillées n’ont pas été respectées. Dans ce cas, le produit ne doit plus être consommé (que la date soit dépassée ou non).
    Après ouverture, un jus ou un nectar avec une DDM dépassée se conservera toujours 3 à 5 jours au réfrigérateur (tout comme les jus et nectars consommés avant la date). Le respect des conditions de conservation du produit permettra d’assurer une dégustation en toute tranquillité.


  • Au-delà de la date, une possible diminution des qualités du jus ou du nectar
  • S’il n’y a pas de risque pour la santé, les produits peuvent néanmoins perdre en qualité s’ils sont consommés après le dépassement de la date indiquée sur l’emballage.
    Les caractéristiques organoleptiques et/ou nutritionnelles ne peuvent plus être garanties par le fabricant au même niveau de qualité : une baisse de la teneur en vitamines, une perte aromatique, une perte de couleur (brunissement, le plus souvent), voire un déphasage peuvent apparaître.


    Notre conseil :
    Prenez connaissance de la date et des conseils donnés par le fabricant pour conserver vos jus et nectars dans les meilleures conditions puis observez et sentez votre produit avant toute dégustation. La clé pour savourer votre produit et éviter tout gaspillage !

    Respectons les produits, et évitons le gaspillage alimentaire en assurant une conservation optimale (température, lumière) pour éviter toute dégradation de l’emballage et de son contenu.
    Un jus ou un nectar est idéal avant la date indiquée sur l’emballage, et reste encore bon après, sans risque pour la santé, tant qu’il est bien conservé !



    #AntiGaspi
    #TooGoodToGo